La pose d'un implant dentaire

Qu'est-ce qu'un implant ? Qu'est-ce que la chirurgie implantaire ?


Un implant dentaire est une racine artificielle, sorte de vis en titane ou en zircone, qu'on va placer dans l'os alvéolaire pour remplacer une ou plusieurs dents absentes. Cet implant dentaire recevra une couronne dentaire, un bridge dentaire ou des piliers de prothèse amovible supra-implantaire en fonction de la nature de votre édentement et du projet prothétique défini.

S'il vous manque une ou plusieurs dents au niveau de la mâchoire supérieure ou inférieure, la chirurgie implantaire est indiquée. Ces dents manquantes sont le plus souvent la conséquence d'extractions dentaire suite à un délabrement trop important, une fracture lié à un traumatisme ou encore à la maladie parodontale. Une réhabilitation dentaire est nécessaire pour que vous puissiez continuer à vous alimenter correctement et restaurer l'esthétique de votre sourire.

Grâce à la chirurgie implantaire, vous bénéficierez de dents artificielles plus fonctionnelles et plus proches des dents naturelles, que ce soit sur le plan de l'esthétique ou du confort. Sur le long terme, les résultats sont aussi meilleurs. En effet, vous mâcherez mieux avec un implant, vos dents restantes seront ainsi davantage préservés grâce à une meilleure répartition des forces occlusales, votre os sera également davantage stimulé et donc mieux conservé.


implants_dentaires_sur_fond_bleu



Existe-t-il des contre-indications à la chirurgie implantaire ?


Certaines contre-indications à la pose d'implant existent. Ces contre-indications sont liées à la zone d'intervention d'une part et à votre profil d'autre part. Puisque l'implant va être ancré dans votre os, celui-ci doit être présent dans un volume suffisant pour recevoir l'implant ; sa consistance doit également être favorable (un os "mou" réduit le pronostic du traitement). Soyez rassuré, en cas de volume insuffisant, votre dentiste peut vous proposer une greffe osseuse pour préparer et assurer le succès de la chirurgie implantaire.

La seconde nature de contre-indications est liée à votre profil ; si vous faites de l'ostéoporose, si vous avez un diabète non équilibré ou si vous êtes immuno-déprimé(e), la chirurgie implantaire sera contre-indiquée. Elle est également déconseillée chez les fumeurs, les femmes enceintes ou les personnes à l'hygiène bucco-dentaire difficile ; le rapport coût-bénéfice de l'intervention n'est pas assez favorable pour la justifier. Votre dentiste du centre Medidental de Trappes (78) vous proposera alors d'autres options thérapeutiques.


coupe_machoire_avec_implant_dentaire




Comment se déroule une chirurgie implantaire ?


1 : L'examen clinique et l'analyse pré-implantaire


Votre dentiste au centre Medidental de Trappes (78), situé 65 avenue Paul Vaillant Couturier va d'abord conduire une analyse pré-implantaire. A l'aide de l'examen clinique et d'un bilan radiologique (radio panoramique et scanner cone Beam éventuellement), votre praticien va d'abord vérifier si votre volume osseux est suffisant. Si ce n'est pas le cas, une greffe osseuse destinée à augmenter ce volume pourra vous être proposée.


2 : Le rendez-vous de pose


Si votre capital osseux est suffisant (après la greffe osseuse éventuellement), l'étape chirurgicale de la pose d'implant a alors lieu ; cette intervention est réalisée le plus souvent sous anesthésie locale. Plusieurs implants peuvent être posés au cours de la même séance. La gencive est incisée et dégagée pour avoir accès au site osseux où la pose de l’implant est prévue. Un forage est réalisé dans l’os de la mâchoire pour y visser l’implant dentaire. A la fin de la séance et après contrôle de la bonne stabilité de l'implant, une vis de couverture est alors posée sur l’implant pour permettre à la gencive de guérir autour de l’implant. Débute alors le temps de la cicatrisation.

Dans certaines situations, le protocole décrit peut évoluer ; ainsi, pour les cas complexes, à faible volume osseux, en raison d'obstacles anatomiques, votre dentiste peut pratiquer une chirurgie guidée par ordinateur. Enfin, dans certains cas particuliers, vous avez pu décider avec votre dentiste d'une mise en charge immédiate de votre prothèse après la conduite de la chirurgie implantaire.


3 : La période de cicatrisation


Après la pose d'un implant dentaire, quelques douleurs peuvent apparaitre au niveau de la gencive. Les médicaments prescrits par votre dentiste, comme les antalgiques, pourront vous aider à gérer la douleur.

Une semaine après la pose, un rendez-vous de contrôle de la cicatrisation est programmée. Au cours de celui-ci, votre dentiste enlèvera les fils de suture si ils sont toujours présents, contrôlera votre muqueuse et la stabilité de la vis de cicatrisation. Une radio de contrôle sera réalisée et servira pour les comparaisons futures.


assistante_dentaire_montrant_principe_implant_dentaire