Prophylaxie dentaire et scellement des sillons

Le scellement des sillons est fréquemment recommandé par votre dentiste chez l'enfant et l'adolescent pour prévenir l'apparition des caries. En effet, les sillons des premières et deuxièmes molaires définitives sont très exposés aux attaques bactériennes pour deux raisons principales. D'abord, les première et deuxième molaire permanentes présentes souvent des sillons profonds ou étroits que la brosse à dents atteindra difficilement lors du brossage. Ensuite, les dents sont plus sensibles au développement des caries dans les 2 ou 3 années qui suivent leur éruption car leur émail n'est pas totalement mature. Sa capacité de protection des dents est moins élevée ce qui rend le besoin d'une protection nécessaire.

Le scellement des sillons est une technique de prophylaxie qui a pour but de protéger la dent et permettre à celle-ci d'éviter l'apparition de caries. Non-invasive, rapide, accessible et indolore, son application rend le sillon inaccessible à la plaque alimentaire et donc aux bactéries sans que le dentiste n'ait besoin de creuser, préparer la dent.

enfant_traite_pour_une_carie

Dans quels cas réaliser un scellement des sillons ?


Suite à l'examen clinique réalisé au cours de la consultation dentaire, votre dentiste du centre Medidental situé 65 avenue Paul Vaillant Couturier à Trappes (78) pourra recommander le traitement des sillons si votre enfant présente un RCI élevé. Le RCI est le risque carieux individuel et est calculé par votre dentiste à partir de nombreuses données issues de l'interrogatoire médical et de l'examen clinique parmi lesquelles ( âge, hygiène bucco-dentaire, variété de l'alimentation, morphologie des dents, présence de plaques, de caries ou de soins déjà réalisés...). Ce risque évolue au fil du temps et peut être élevé ou faible.

Dans la majorité des cas, votre dentiste réalisera un traitement de sillons aux enfants de 6 à 15 ans (âge d'éruption de la première molaire définitive et âge tardif d'éruption de la seconde molaire définitive) dans les cas où les sillons des molaires sont profonds, rendant l'exercice de l'hygiène difficile et aléatoire, et si de nombreuses caries ou soins sont en bouche.


Comment se déroule un scellement des sillons ?


Une fois l'indication du traitement prophylactique posé, le scellement des sillons est un traitement rapide et facile à réaliser qui ne nécessite aucune anesthésie. Il s’agit alors pour votre dentiste de couler une résine fluide et fluorée dans les sillons de la dent. 

La dent concernée est préparée, nettoyée pour éliminer la plaque dentaire, puis isolée. L’émail est traité de manière chimique afin d’augmenter la tenue du ciment. La dent concernée par le scellement des sillons reçoit alors le traitement, qui consiste en l’application en premier lieu d’un gel d’adhérence, suivi de la résine fluide, coulée dans les sillons et polymérisée à l’aide d’une petite lampe. Enfin, votre dentiste polit la résine à l'aide de micro-brosses ou de cupules pour obtenir un rendu net. Comme le produit utilisé pour le scellement des sillons est de la même couleur que la dent, le résultat obtenu est discret et quasi-invisible.


La durée de la pose du ciment de scellement est de 5 minutes maximum par dent et se réalise en une seule séance. Une fois la résine fixée, le patient doit effectuer des consultations de suivi tous les 6 mois pour s’assurer que le traitement prophylactique ne bouge pas, ne se décolle pas et possède toujours une efficacité optimale. Ce traitement dentaire dure des années et protège efficacement les molaires contre les caries et les attaques bactériennes.


Conseils et recommandations post traitement


La résine posée agit de la même façon qu’un vernis protecteur. L’action protectrice de la résine n’est pas éternelle et ne doit pas dispenser le patient de deux visites annuelles chez le dentiste au centre Medidental situé 65 avenue Paul Vaillant Couturier à Trappes (78) après le traitement pour contrôler le bon état du ciment. De plus, le patient doit garder à l’esprit que le scellement des sillons, pratique protectrice et curatrice de prophylaxie dentaire, ne dispense pas d’une bonne hygiène bucco-dentaire.

Alors, même avec les sillons fermés, le patient doit veiller à un brossage rigoureux, deux fois par jour minimum à raison de deux minutes minimum à chaque fois. Le brossage étant essentiel, l’utilisation du fil dentaire peut venir compléter l’hygiène buccale du patient, de même que des brossettes interdentaires si les espaces dentaires sont trop importants (cela arrive en cette période où l'enfant a des dents définitives et des dents temporaires en bouche).

La diminution de la consommation d’aliments fortement sucrés sera aussi recommandée pour limiter au maximum les attaques acides sur la surface des dents.


soins_dentaires_jeunes_enfants